Conduite supervisée

La conduite supervisée
Peut être la solution


 

 


Bon à savoir :

  • Il faut avoir l'accord de l'assurance pour la conduite sur le véhicule de l'accompagnateur.
  • Le permis en conduite supervisée applique les même réglementation qu'un permis traditionnelle c'est-à-dire un capital de 6 points à l'obtention puis 2 points par an pendant 3 ans.
  • Le permis en conduite supervisée n'assure pas forcément une diminution de tarifs par les assureurs comme pour la conduite accompagnée.

 

Pour qui?

Tout conducteur âgé de 18 ans ou plus ayant ou non effectué des heures et/ou après avoir échoué à l'examen pratique de conduite.

Pour quel profil?

Pour les personnes manquants de confiance, qui ont beaucoup de difficultés.

Pourquoi?

Pour limiter le nombre d'heures de conduite en auto-école et de ce fait limiter les dépenses.

Comment y accéder ?

Pour les personnes qui n'ont effectué aucune heure de conduite, inscription en agence. Pour les personnes ayant échouées à l'examen du permis de conduire , changement de forfait en supervisée puis prise de 2 rdv obligatoires comprenant au moins 1h de conduite.

Sous quelles conditions ?

-> Avoir le code 
Inscription classique :
Avoir suivi 20h de conduite obligatoires incluses dans le forfait.
Après échec à l'examen :
Avoir obtenu une évaluation favorable de la part du moniteur après les 2h de rdv obligatoires. (attestation de fin de formation)

Avec qui ?

L'accompagnateur doit avoir au minimum 5 ans de permis de conduire sans interruption (annulation ou suspension)

Quand le passer ?

Il est recommandé une période minimale de 3 mois de conduite avec son accompagnateur même si cela n'est pas obligatoire. L'examen pratique pourra être passé si le niveau est estimé satisfaisant par les moniteurs, à l'inverse des heures de "perfectionnement" pourront être données.

 

 

Tarifs en agence permettant un premier contact

Les commentaires sont fermés.